De nouveaux points de secours pour une gestion des urgences efficace

De nouveaux points de secours ont été inaugurés dans le parc naturel de la Haute-Sûre pour une meilleure efficacité en cas d'urgence.

Il n’est pas rare que des visiteurs se retrouvent dans des situations d’urgence dans la zone de randonnée très fréquentée du Parc naturel de la Haute-Sûre. Il est alors difficile pour les personnes concernées d’expliquer clairement et rapidement au centre d’appel d’urgence 112 où elles se trouvent afin de garantir un déroulement aisé des secours. Les appels d’individus et de groupes perdus sont également de plus en plus fréquents. Dans les zones forestières, à l’écart du réseau routier et éventuellement dans les petites vallées étroites, il est tout à fait possible de perdre l’orientation sur les chemins de randonnée tortueux. Même l’indication « Je peux voir le lac de la Haute-Sûre » n’est alors que peu utile. Or, il est souvent important de réduire au maximum le temps d’intervention des secours entre l’urgence et les soins médicaux.

Un système de points de secours, tel qu’il a déjà été installé dans certains pays, peut y contribuer. Il s’agit de panneaux facilement reconnaissables, placés à des endroits remarquables et à des croisements de chemins.  Le numéro du centre d’appel d’urgence 112 y est affiché de manière facilement compréhensible, ainsi qu’un code composé de deux lettres (pour la commune) et de trois chiffres. Ce numéro permet aux services de secours de déterminer l’emplacement exact et d’engager rapidement les mesures de sauvetage correspondantes. Ce gain de temps peut faire la différence entre la vie et la mort dans le pire des cas.

Au Luxembourg, les premiers points de sauvetage ont été installés par l’administration de la nature en 2016 dans le cadre d’un travail de bachelor au Grünewald. Dans la commune du lac de la Haute-Sûre et à Winseler, 21 points de sauvetage ont ensuite été installés par l’Office national du remembrement dans le cadre de la procédure de remembrement. A l’initiative de la commission de l’environnement de la commune du lac de la Haute-Sûre, le système a maintenant été complété par 38 points supplémentaires.

La Commission de l’environnement, le Centre local d’incendie et de secours et le Parc naturel de la Haute-Sûre ont harmonisé les points dans le cadre d’un groupe de travail. Ici, en particulier dans la région du lac de la Haute-Sûre, il était également important de considérer une éventuelle voie de secours par le plan d’eau, étant donné que de nombreux chemins de randonnée le long du lac ne peuvent pas être atteints avec des véhicules. Le système a été présenté à l’administration de la nature, qui l’a approuvé.

Par la suite, le parc naturel a élaboré, en concertation avec le CGDIS, ce que l’on appelle la fiche d’intervention.  En plus d’une carte de situation et d’une recommandation d’accès, l’état de la voie d’accès pour chaque point de secours y est décrit et accompagné de photos. À l’avenir, les services de secours disposeront ainsi d’une description bien documentée de l’itinéraire à suivre en cas de signalement d’une urgence avec indication d’un point de secours. Ensuite, le Parc naturel de la Haute-Sûre a financé et installé les 38 panneaux nécessaires avec des bornes en chêne.

En outre, le réseau de points de secours peut également servir d’aide à l’orientation en cas de situation d’urgence majeure, comme la recherche de personnes ou les incendies de forêt. La connaissance des noms de lieux et la connaissance des lieux ne sont pas évidentes ou ne sont plus considérées comme allant de soi aujourd’hui.

Le Parc naturel de la Haute-Sûre prévoit à présent, dans les années à venir, de financer et de mettre en œuvre à nouveau le système dans toutes les communes membres, en concertation avec le CGDIS, l’administration de la nature et les communes.

Communiqué du Parc naturel de la Haute-Sûre

Dernière modification le 12.05.2022

Des articles de la même catégorie